CNRS IMM AMU CapEnergies BIP SEM FEDER

Rechercher




Accueil > Actualités

Soutenance de thèse Nolwenn LE BRETON

par Webmaster - publié le , mis à jour le

Nolwenn LE BRETON a soutenu sa thèse intitulée « Nouvelles approches pour le marquage de spin suivi par spectroscopie de Résonance Paramagnétique Électronique - Application à l’étude de la dynamique des protéines »

le Mercredi 19 Novembre à 14 h 30, dans l’Amphithéâtre "Pierre Desnuelle" CNRS - 31 chemin Joseph Aiguier – Marseille

Jury :
- Mme Valérie BELLE (Directrice de thèse)
- M. Pierre DORLET (Rapporteur)
- Mme Marlène MARTINHO (Co-Directrice de thèse)
- M. Antal ROCKENBAUER (Examinateur)
- M. James STURGIS (Examinateur)
- M. Hervé VEZIN (Rapporteur)

Le pot de thèse a eu lieu dans la Salle de conférence de l’IMM "Jacques Senez"

Résumé :

Cette thèse porte sur le développement de nouvelles approches par marquage de spin suivi par spectroscopie RPE. Cette technique est bien adaptée pour suivre la dynamique structurale des protéines. Son principe repose sur l’insertion d’un radical nitroxyde, en un (ou plusieurs) site(s) choisi(s) d’une protéine et permet de sonder localement la structure de la protéine étudiée grâce aux différentes techniques de RPE (en onde continue et impulsionnelle).

Dans une première partie, cette technique a été appliquée à la caractérisation de la dynamique structurale de l’IF1 de levure, un peptide inhibiteur de l’ATP-synthase. L’utilisation des spectroscopies de RPE et de dichroïsme circulaire a permis de montrer qu’IF1 de levure dimérise par sa partie médiane et que la partie C-terminale est désordonnée.

La seconde partie est plus méthodologique et a pour but d’étudier et de caractériser un marqueur nouvellement synthétisé afin d’élargir les potentialités du marquage de spin. En effet, cette technique est notamment limitée par la faible diversité spectrale offerte par les sondes disponibles (trois raies). Le nouveau marqueur donne un spectre RPE à six raies grâce à la présence d’un noyau magnétique dans l’environnement du radical. Greffé sur une protéine modèle, nous avons montré que ce nouveau marqueur est tout autant capable de rendre compte de variations structurales qu’un marqueur classique. La superposition des signatures spectrales (trois raies + six raies) montre qu’il est possible de différencier les deux signatures spectrales et de sonder simultanément deux sites d’une protéine et de son partenaire.

Summary

This thesis focuses on the development of new approaches for site-directed spin labeling followed by EPR spectroscopy. This technique is well suited to monitor the structural dynamics of proteins. The insertion of a nitroxide radical, in one (or several) selected site(s) of a protein, allows probing the structure of the protein using different EPR spectroscopy approaches (continuous wave and pulsed).

In a first part, this technique has been applied to characterize the structural dynamics of the yeast IF1, an inhibitory peptide of the ATP-synthase. Using EPR and circular dichroïsm spectroscopies we showed that yeast IF1 dimerizes by its central part and that the C-terminal part remains disordered.

The second part is more methodological and the aim is to study and characterize a newly synthesized spin label in order to expand the potential of site-directed spin labeling. In particular, the technique is limited by the poor spectral diversity offered by the available labels (three lines). The new label gives a six lines EPR spectrum thanks to the presence of a magnetic nucleus in the environment of the radical. Grafted on a model protein, we demonstrated that this new label is as able as classical ones to report on structural variations. The superposition of the spectral signatures (three lines + six lines) showed that it is possible to differentiate the two spectral signatures and to probe two sites of a protein and its partner simultaneously.